Chauffe-eau solaire, comment ça fonctionne ?

Le soleil diffuse gratuitement une énergie utilisable propre, inépuisable et renouvelable. Il n’est plus nécessaire de déménager vers le sud pour chauffer de l’eau grâce à cette énergie. Le chauffe-eau solaire est l’équipement indéniable pour transformer l’énergie provenant du soleil en chaleur afin de chauffer l’eau sanitaire. Actuellement, cet équipement incontournable est disponible partout en France. À la fois performant et rapide à amortir, le chauffe-eau solaire est facile à installer. Il peut être bien évidemment connecté au lave-linge ainsi qu’au lave-vaisselle, pour plus d’économies. Mais comment marche vraiment cet appareil incontournable ? C’est ce que nous allons découvrir à travers cet article.

Principe de fonctionnement d’un chauffe-eau solaire

Chauffe-eau solaire, comment ça fonctionne ?

Dans le panneau solaire thermique, on peut trouver ce qu’on appelle le liquide caloporteur. Ce liquide destiné spécialement à chauffer sous l’action du soleil. Ensuite, il part et traverse le chauffe-eau dans un serpentin et repartit la chaleur emmagasinée, puis il remonte vers le panneau.

Pour vous éclaircir un peu, tout d’abord, le capteur solaire capte l’énergie des rayons du soleil et la restitue sous forme de chaleur. Généralement, ce capteur s’installe sur la toiture. Puis, le circuit primaire transporte cette chaleur et le liquide caloporteur s’échauffe en passant dans les tubes du capteur, et se dirige directement vers le ballon de stockage. Ensuite, le serpentin nommé également l’échangeur thermique cède les calories solaires à l’eau sanitaire. Après cela, le liquide refroidi, part du capteur pour être à nouveau chauffé tant que l’ensoleillement reste fiable. À ce stade, l’eau froide du réseau remplace l’eau chaude obtenue, elle sera de nouveau réchauffée à son tour à partir du liquide du circuit primaire. À cela s’ajoute le circulateur qui met en mouvement le liquide caloporteur lorsqu’il est plus chaud que l’eau sanitaire du ballon.

Il est important d’avoir un chauffage appoint en pus du chauffe-eau solaire

En effet, le chauffe-eau solaire peut répondre la totalité des besoins en eau chaude l’été ,et ce, en fonction de votre région (Sud ou Nord). Mais durant l’hiver, ou des périodes froides, les capteurs thermiques vont absorber beaucoup moins. De ce fait, il est important de rajouter un dispositif supplémentaire permettant de couvrir à tous les besoins en eau chaude même lors de mauvais temps. Sachez qu’un chauffe-eau d’appoint est conçu spécialement pour pallier ce manque, il est également connecté directement au ballon d’eau chaude. Si vous souhaitez installer un chauffe-eau solaire, n’enlevez surtout pas votre système de chauffage, car celui-ci sera encore judicieux.

Chauffe-eau solaire : une économie avérée

Pour combler tous les besoins en eau chaude de votre famille, il est recommandé d’accompagner un chauffe-eau solaire avec un chauffe-eau d’appoint. Non seulement cet équipement permet de pallier l’insuffisance de l’ensoleillement, mais également il vous permettra de diminuer la consommation énergétique. On peut déduire que grâce au chauffe-eau solaire, on peut réaliser jusqu’à 60 % d’économies. Qui plus est, si vous installez un chauffe-eau solaire, il vous est possible d’obtenir en 2019 des aides financières de l’État grâce à cette bonne conduite écologique.

En outre, les panneaux solaires sont recyclables et rentables. Ils sont capables de produire jusqu’à 80 % d’eau chaude pour une habitation. D’ailleurs, il faut compter environ 5 ans pour les amortir. La quantité de chaleur fournie dépend en effet de l’intensité du rayonnement du soleil ainsi que de l’aptitude des panneaux solaires. Pendant les périodes de temps pluvieux ou nuageux, il est important de rajouter un système complémentaire, un chauffe-eau d’appoint. Le soleil peut engendrer gratuitement jusqu’à 80 % de l’eau chaude sanitaire et 35 % du chauffage d’un bâtiment.