Conseils pour entretenir son chauffe eau solaire

Le chauffe-eau solaire est un bon choix de chauffage pour optimiser votre confort au quotidien tout en réalisant de sérieuses économies sur la facture d’électricité. En effet, comme son nom le suggère, ce type de chauffe-eau utilise l’énergie émise par le soleil pour produire de l’eau chaude sanitaire. C’est un système efficace et durable, mais qui nécessite cependant un entretien rigoureux.

Tout sur l’entretien d’un chauffe-eau solaire

L’entretien d’un chauffe-eau n’est pas à prendre à la légère. Bien que l’opération puisse être réalisée par un simple usager, il est toutefois recommandé de recourir à un professionnel. En tout cas, nous vous détaillons dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’entretien de ce type de chauffe-eau. Pour commencer, il est primordial de vérifier régulièrement qu’il n’y ait pas de fuites au niveau de l’installation. Et tant que vous y êtes, ne manquez pas de contrôler l’état de l’isolation des conduites. Sachez qu’une isolation non continue entraîne d’importantes pertes d’énergie, voire un gaspillage inutile. Et pour brancher le circuit primaire du chauffe-eau, le mieux est de miser sur des tuyaux à haute résistance. Il importe en effet de contrôler visuellement ces matériaux pour surveiller les montées de température en interne, les attaques d’oiseaux, mais aussi les dégradations dues aux rayons UV. Question d’isolation, il faut réaliser celle de la toiture et celle de la cave. En outre, le nettoyage des capteurs solaires est aussi un passage obligé sauf que vous n’aurez pas à le faire régulièrement. Ces capteurs sont capables de se nettoyer en cas de pluie. Cette dernière permet d’enlever les résidus de poussières et les saletés qui s’y sont accumulées. Et en cas d’apparition massive de mousses, il faut prévoir un entretien au moyen d’une raclette et d’eau claire.

A quel moment faire appel à un professionnel ?

Généralement, il existe différents niveaux d’entretien d’un chauffe-eau solaire. Alors, la question se pose de savoir : à quel moment recourir à un expert ? Avant toute chose, sachez qu’il existe des signes apparents qui sont faciles à remarquer. C’est le cas par exemple des buées qui se forment sur la vitre du capteur. Cela s’explique par la présence d’humidité dans le dispositif. Si ce phénomène disparaît, vous n’avez rien à craindre. Par contre, s’il revient constamment, cela signifie que du fluide s’y est introduit. Or, cela peut causer la détérioration de l’isolation de l’appareil et entraîner la diminution voire la perte de la performance de celui-ci. Pour remédier à ce problème, il suffit de procéder au colmatage de l’infiltration sous peine de devoir remplacer entièrement l’installation. Par ailleurs, il faut savoir que le capteur fonctionne grâce à deux régulations dont l’une se rapporte à la normalisation des capteurs et l’autre à la stabilisation de l’appoint. Quoi qu’il en soit, le système de commande de ces deux mécanismes repose sur la température d’enclenchement du dispositif, de l’arrêt automatique et d’autres consignes de base. En tout cas, pour entretenir le processus qui encadre les activités du circulateur et de l’appoint, il faut impérativement contacter un expert.